Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Spire : Les Drows ne sont pas de trop, pour les Corvées de janvier

À l'occasion de la sortie de Strata le premier supplément en français de la gamme Spire, le GRoG a voulu faire la lumière sur ce jeu qui propose un univers de techno-fantasy en nuance de gris, traitant de thèmes rarement abordés dans notre hobby : colonialisme, racisme, et rapports de domination... sans jamais sombrer dans la facilité.

On y incarne un Drow, un elfe qui craint la lumière du jour, condamné à vivre en servitude sous l'égide des Aelfirs dans cette immense tour qu'est Spire. Ces Hauts Elfes venus du septentrion ont conquis Spire il y a des générations. Raffinés, débordants de magie, et absolument impitoyables, ils règnent en maître sur la tour, imposant leurs lois et leurs coutumes depuis son sommet. On y rejoint donc le Culte, révolution religieuse qui bouillonne depuis les étages inférieurs de la cité pour libérer de l'influence des Aelfirs un quartier, un étage, ou pourquoi pas Spire elle-même. Mais il faut cependant prendre garde à ce que l'organisation clandestine ne décide pas de se débarrasser de vous ou ne vous force à faire des choix cornéliens : Qui serait prêt à abandonner sa morale, ses principes, ou se sacrifier soi-même pour faire avancer la cause commune ? La vie dans Spire ne pèse pas lourd. Il n'est  pas rare qu'un personnage passe l'arme à gauche dans la poursuite de la liberté.

Spire est propulsé par un système de jeu qui laisse la part belle aux joueurs dans le choix des intrigues. Le système se base sur des lancés de d10 : en fonction du résultat du meilleur dé, le joueur engrange plus ou moins de stress, jusqu'à subir un contrecoup qui peut avoir des conséquences néfastes pour le personnage, son entourage ou les relations du groupe avec les factions peuplant la tour. Ces lancers se font avec parcimonie et seulement quand le maître de jeu les estime nécessaire ou lorsque un enjeu spécifique vient impacter la narration Cette mécanique rappelle un peu ce qui se fait dans les jeu motorisés par l'apocalypse ou forgés dans les ténèbres. avec ces diverses jauges qui sont comme des horloges personnelles, prêtes provoquer des contrecoups scénaristiques.

Mais contrairement à ses deux cousines, cette mécanique permet de gérer ces jauges, pour éventuellement les réduire. Notamment en laissant son personnage en retrait, mais permettant ainsi au guet des Aelfirs d'avoir le temps de menacer d'avantage la résistance. Il en ressort des choix cornéliens entre la survie personnelle et le bien commun qui sont au cœur de la proposition ludique.

La rejouabilité de Spire est, outre les orientations prises par les joueurs, renforcée par le grand nombre d'archétypes qu'ils peuvent incarner — ce que propose Strata — ainsi qu’un nombre conséquent de scénarios pour se lancer dans la réquisition de moyens de production magique.

Enthousiasmés, les membres du GRoG espèrent que Barbu Inc. continuera le suivi de cette gamme et proposera aux joueurs francophones de continuer à découvrir les secrets que leur Cœur leur inspire.

Joyeux anniversaire !

...gagnent un niveau !

Assemblée Générale 2023


Comme chaque année, le Guide du Rôliste Galactique tiendra son AG 2023, cette année du 1 au 15 février. Le principal canal de discussion sera le mail sur la mailing-list de l'association. Toutefois, après la diffusion des rapp...

Filtrer les vignettes en page de garde...

(Si aucune annonce du type souhaité n'existe, l'affichage sera celui par défaut)

Soutenez le Grog

Vous appréciez le Grog ?
Donnez un peu de votre temps
Donnez un peu d'argent

Faites découvrir le jdr

Faites découvrir le jeu de rôle grâce à l'excellente plaquette de la FFJdR. Il suffit de la télécharger...